film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Anja Unger
© Anja Unger
1/1

Arrivée en France dans les années 90, l’auteur-réalisatrice allemande Anja Unger complète ses études universitaires (Communication, Lettres, Psychologie) par des formations à l’ENS Louis Lumière, l’INA et à l’atelier d’écriture de Lussas. En 1999, elle se fait remarquer avec un premier documentaire filmé en pellicule, Un de ces jours…, réalisé dans le cadre du stage Cinédoc à Annecy (sélectionné aux États généraux du film documentaire de Lussas, article aux Cahiers du Cinéma). C’est la découverte d’une passion.
Influencée par les films de Johann van der Keuken (Amsterdam Global Village) et Robert Kramer (Route One), Anja Unger réalise et cadre son premier long-métrage documentaire en questionnant l’identité allemande (Promenades entre Chien et Loup, une fantaisie filmique d’Allemagne, ARTE 2004, S16 mm). “Un beau film personnel” (Télérama), "Ce film m’a bouleversé" (Pierre-Henri Deleau FIPA). 
Depuis, Anja Unger cherche à filmer l’invisible (la spiritualité ; le regard de l’autre ; la féminité) ou continue à creuser le passé qui ne veut pas passer. Ses films sont diffusés sur ARTE, France 3, France 5 et des chaînes thématiques.
Elle s’engage chez ADDOC et son équivalent allemand AG DOK. En production, elle travaille régulièrement avec Agnès Trintzius (Un Film à la Patte). Au montage, elle fait tandem avec Pascale Mons (Juillet à Quiberville de Didier Nion) et Stéphane Perriot (La Sociale de Gilles Perret, en salle en 2016).
En 2007, Anja Unger quitte Paris pour la montagne, sans délaisser ses thématiques de prédilection.

(Notice rédigée par A. Unger).

+ Site de l'auteur(e)

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Image