film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Georges Perec
© Paille, CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons
1/1

Georges Perec (1936-1982) est l’une des figures majeures de l’OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle), essayiste, poète, dramaturge, "expérimentateur du langage", auteur de romans où il multiplie les contraintes narratives et sémantiques.
Les relations qu'il entretenait avec l'image sont en revanche moins connues. Entre 1974 et 1992, Georges Perec a écrit, adapté et réalisé pour le cinéma. Empruntant à ses propres livres, il a tourné un court métrage, Les Lieux d'une fugue (1978), et Un homme qui dort (1974). C'est à l'occasion de la sortie de ce film, signé avec Bernard Queysanne, que Perec fixe l'essentiel de sa conception du cinéma.
En 1979, il coréalise Récits d'Ellis Island avec Robert Bober. Ensemble, ils signent en 1992 En remontant la rue Vilin. Le cinéma vient-il pour lui parachever l'écriture ou est-il une autre façon de faire du récit, de plier les dimensions du sujet, du présent, du langage, de la fiction comme il le pratique par ailleurs avec l'écriture ?

(Source : Tënk)

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Auteur