film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Guillaume Kozakiewiez
© D.R.
1/1

Né en 1979, Guillaume Kozakiewiez grandit dans l’est de la France. Ses études le mènent en Bretagne où il vit depuis. Passionné de photographie, il se met à la pratique du montage puis à la prise de vues en autodidacte, pour se former finalement à la pratique documentaire.

Réalisateur, voyageur, curieux et un peu solitaire, Guillaume fait de la caméra vidéo, légère à transporter, son outil fétiche pour raconter des histoires de vie dans différents continents. Le portrait est son motif de prédilection, donnant lieu à des longs métrages documentaires. L’acte de création recoupe plusieurs de ses films avec un personnage de funambule, un réalisateur sur France Culture, des musiciens de Boston… Aujourd’hui, la fiction prend place dans son travail, avec toujours la figure du portrait ancrée dans des histoires.

Son premier court métrage, Je les aime tous, a été pré-sélectionné aux Césars 2018 après avoir été sélectionné dans les festivals de Clermont-Ferrand, Thessalonique, Lille, Villeurbanne... Guillaume est aussi chef-opérateur pour des réalisateurs de documentaire et de fiction. Il travaille à l'écriture d'un long métrage de fiction qui suit une femme prostituée se révélant au grand jour, ainsi que sur un documentaire à propos de frères jumeaux Gazaouis, eux aussi cinéastes.

Après Leonarda (2007) et La lutte n’est pas pour tous... (2011), Salto Mortale est le troisième film de Guillaume Kozakiewiez en tant que réalisateur. Il a aussi signé l’image de plusieurs documentaires remarqués, dont Le Veilleur de Céline Dréan (Etoile de la SCAM 2011) et Mille Jours à Saigon de Marie-Christine Courtès (Prix du public du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul en 2014).

(Source : Kub & Tënk)

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Producteur / Diffusion | Image | Son | Montage

Page:1/2