film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Renaud De Putter
© Isabelle Françaix
1/1

Ayant composé des musiques pour les films Vormittagsspuck de Hans Richter (1998), Les eaux noires de Guy-Marc Hinant (1999) et des courts métrages expérimentaux d’Arthur Van Gehuchten (1999), les liens entre la musique et l’image filmée deviennent peu à peu l’un des axes principaux de son travail.
Ceci se manifeste pleinement en 2002, lorsqu’il réalise les Chants de simplification, film musical en quinze chants (42’). Ce film décrit le dévoilement progressif d’un personnage androgyne. En 2005, Renaud De Putter compose la musique originale du film L’automne, c’est triste en été de Nicolas Boucart.
A travers un double ancrage musical et visuel, le travail créatif de Renaud De Putter s’articule autour des thèmes de l’identité, de la culpabilité et de la mémoire. Il cherche souvent à explorer comment les traumatismes historiques travaillent les consciences individuelles. C’est dans cette filiation que se situe le projet de film qu’il prépare actuellement, Hors-chant, qui se déroule à Terre-Neuve (Canada) au début du XXème siècle et évoque le destin d’une chanteuse d’opéra qui perd la voix.

(+ Source : Hélicotronc)

+ Écrit(s) sur l'auteur