film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Claude Jutra
© D.R.
1/1

Claude Jutra écrit et réalise, en parallèle d'études de médecine, son premier film, Mouvement perpétuel, à l'âge de dix-neuf ans. Brillante tentative récompensée au Canadian Film Awards en 1949. Il obtient son doctorat en médecine en 1952. En 1955 il rejoint l'Office National du Film pour cosigner, deux ans plus tard, l'un des classiques du cinéma d'animation, Il était une chaise.

Son goût pour les voyages et les documentaires l'amène en France où il réalise en 1959 Anna la bonne, produit par François Truffaut, puis au Niger où il co-réalise Le Niger jeune république (1961) qui obtient le Prix spécial au Festival des peuples à Florence. Retour ensuite au Canada où il tourne La Lutte relatant les soirs de match au Forum de Montréal. Après le tournage des Enfants du silence (1963) co-réalisé avec son ami Michel Brault, il met en scène Comment savoir (1966), salué d'un prix au Festival de Venise.

En 1971 il réalise Mon oncle Antoine, évocation pudique et profonde de son passage de l'enfance à l'adolescence dans le contexte des années quarante. Salué à travers le monde, ce film obtient 8 récompenses au Festival du film canadien à Toronto et le Prix du meilleur documentaire au Festival de Chicago. De cette expérience, Claude Jutra en vient à se passionner pour l'adaptation littéraire. Il réalise Kamouraska en 1972 d'après l'oeuvre d'Anne Hebert puis en 1985, La Dame en couleur. Deux films qui, s'ajoutant à ses nombreux documentaires, s'inscrivent dans le " style direct ". Atteint de la maladie d'Alzheimer, Claude Jutra se jette dans le Saint Laurent en novembre 1986.

(Source : Tënk)

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Auteur | Image | Montage