film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Jean Rouch
© D.R.
1/1

"Docteur ès lettres, ingénieur civil des Ponts et Chaussées, diplômé de l'institut d'ethnologie, chargé de recherches au CNRS, Jean Rouch effectue des recherches ethnographiques au Niger et au Sénégal à partir de 1941. En 1946, il fait la première descente du Niger en pirogue et, l'année suivante, il commence à réaliser des reportages documentaires. Admirateur des films de Robert Flaherty, Jean Rouch donne une nouvelle impulsion au cinéma ethnographique en filmant avec une caméra 16 mm des faits sociaux précis.

Son Initiation à la danse des possédés (1948) est remarquée dans des festivals, et les films qui vont suivre connaissent souvent une exploitation commerciale. Jean Rouch n'est pas seulement un homme d'étude. Son mérite est de joindre à ses observations anthropologiques un bagage technique et une méthode d'approche de plus en plus personnelle.

En effet, il est son propre opérateur, enregistre les événements dans leur continuité - sans couper les très longs plans séquences - et tourne au cœur de l'action, la caméra à la main. Les Maîtres fous (1954), extraordinaire document sur les rites de possession de la secte des Haoukas au Niger, est à cet égard la référence du cinéma selon Jean Rouch. Le film, critiqué pour sa minutie d'entomologiste, déclenche la controverse. (...)"

(Source : Ciné-Ressources)

+ Site de l'auteur(e)
+ Lire la suite sur Ciné-Ressources
+ Hommage de Marc-Henri Piault, "Une attente incessante"
+ "Le Bilan du film ethnographique : entretien avec Jean Rouch"
+ Article de Carmen Diop, "Jean Rouch : l’anthropologie autrement",
+ Bio-filmographie : Comité du Film Ethnographique
+ Exposition "Jean Rouch, récits photographiques"
+ Chronique filmographique : "Jean Rouch à portée des yeux" de Jean-Paul Colleyn
+ Film(s) sur l'auteur

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Auteur | Image | Son

Page:1/3