film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Michel K. Zongo
© D.R.
1/1

Né 1974 à Koudougou (Burkina Faso), Michel K. Zongo est réalisateur, producteur et cadreur. Il a suivi plusieurs formations en prises de vue au Centre National de la Cinématographie du Burkina Faso, à la Télévision Nationale du Burkina Faso et en France au sein de la société Cinédoc Films.

De 2003 à 2008, il est responsable du Cinéma- débat interactif à Cinomade (Burkina Faso) avec Berni Goldblat. Après avoir été cadreur et assistant réalisateur sur de nombreux films, Michel écrit et réalise, en 2009, son premier film documentaire Sibi, l'âme du violon. En 2010, il co-fonde une structure de production cinématographique et audiovisuelle basée au Burkina Faso, Diam Productions. Dans son premier long-métrage, Espoir Voyage (2011), Michel K. Zongo effectue un périple depuis Koudougou vers la Côte-d’Ivoire sur les traces d’un frère disparu et évoque à travers son parcours les mouvements migratoires.

En 2014, Michel K. Zongo revient sur la période d’essor économique que connut Koudougou quelques décennies plus tôt et la confronte à une réalité contemporaine plus morose dans son 2e long métrage documentaire, La Sirène de Faso Fani. Dans son nouveau film, Pas d'or pour Kalsaka (2019) Michel K. Zongo aborde un autre cas de ville touchée par les aléas de l’économie mondialisée : celle de Alsaka et l’exploitation de sa mine d’or. Ses films ont été primés et sélectionnés dans de nombreux festivals (Fespaco, Berlinale, Cinéma du Réel, États généraux du film documentaire de Lussas, ...) Michel K. Zongo est par ailleurs directeur artistique de Koudougou Doc, les Rencontres documentaires de Koudougou. En 2020, il devient membre de l’Académie des Oscars.

(Source : Festival international du film documentaire de Saint-Louis)