film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Zhao Dayong
© D.R.
1/1

Après être sorti diplômé spécialité peinture à l’huile de l’Académie d’art Lu Xun de Chine en 1992, Dayong Zhao travaille quelques années comme peintre professionnel et directeur de publicité, d’abord à Beijing et ensuite à Guangzhou. En 1997, il fonde Guangzhou Dake, une société de design. Il est aussi un rédacteur en chef fondateur de Culture & Morals, un journal maintenant défunt pour l’art contemporain en Chine.

Zhao commence a exploré le medium de la vidéo digitale en 2002. Son premier documentaire, Street Life, dont la première a eu lieu lors de la Viennale d’Autrice en octobre 2006. Son deuxième film, Ghost Town, un collage d’histoires se déroulant dans l’ancien siège du gouvernement de Zhiziluo dans la province reculée du nord-est Yunnan, a fait sa première lors du Festival du film de New York 2009. Son premier film de fiction, The High Life, dont la première s’est déroulée lors du Festival International du Film de Hong Kong en 2010, a gagné à la fois le FIPRESCI Award and the Silver Digital Award.

The High Life
a fait sa première européenne en compétition principale du Festival du Film de Mannheim-Heidelberg en novembre 2010, au cours duquel il a à la fois gagné le prix Werner Fassbinder and le prix Fipresci du Jury. En 2014, Zhao présente son deuxième film de fiction Shadow Days au Festival de Berlin dans la section Forum. En 2017, il réalise le documentaire One Says No. The Blessed Land est son troisième long-métrage de fiction.

(Source : Filmo2)