film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Marc Huraux
© D.R.
1/1

Né en 1954 à Paris, Marc Huraux fait ses classes à l’Idhec avant de commencer à tourner ses propres films ; En 1986, il co-réalise avec François Migeat, Batouka 86, durant un festival de percussions en Guadeloupe.En 1987, il signe Bird Now, une évocation du grand saxophoniste Charlie Parker. Ce film évoque l’expérience des artistes noirs des années quarante, créant leur musique comme un défi lancé au racisme omniprésent. Dans Check the Changes (1990), il poursuit son investigation des scènes éclatées du jazz à travers le nouvel apartheid libéral des années Reagan. Le film est un voyage dans Manhattan, Brooklyn, le Bronx.

En 1992, Marc Huraux s’investit dans un long travail, La Fabrique du corps humain, dont le prétexte est l’histoire de l’anatomie en occident : une histoire tissée d’alliance et de rivalité entre la religion et la médecine. En 1998, il réalise Vincent Van Gogh : un autodidacte et ses maîtres, à l’occasion de l’exposition Van Gogh/Millet au musée d’Orsay. En 2001, il réalise le documentaire Le miel n’est jamais bon dans une seule bouche, film-voyage à travers la musique et l’expérience de l’artiste dans son fief de Niafunké au nord du Mali. Parmi les films plus récents sur des sujets musicaux, citons enfin Turn Me On (Paroles & Musique) en 2007 et Péï Maloya en 2015.

(Source : Haizebegi)

Filmographie complète | Auteur-Réalisateur | Image | Montage