film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Karim Dridi
© D.R.
1/1

Karim Dridi est né à Tunis en 1961. Il débute sa carrière au cinéma en réalisant des courts métrages. Ses premiers films révèlent déjà ses thèmes de prédilection : la boxe, les différences culturelles et les inégalités sociales. En 1994, il signe son premier long métrage, Pigalle, sélectionné au Festival de Venise. Un an plus tard, il quitte l'univers des stripteaseuses et des pickpockets pour aborder le sujet sensible de l'immigration avec Bye-bye. Le film est alors en compétition officielle à Cannes, dans la section Un certain regard.

Trois ans plus tard, Karim Dridi fait parler de lui avec Hors Jeu. Pour les besoins du film, il demande à ses acteurs, dont Miou-Miou et Arielle Dombasle, de jouer leur propre rôle. Dans le scénario, les acteurs sont pris en otages. En 1999, il réalise un long métrage musical, Cuba Feliz, en hommage à Cuba et à la musique sous toutes ses formes. Il revient à Paris en 2001, et plus précisément dans le 13e arrondissement, pour Fureur, qui traite du métissage culturel et des relations inter-communautaires.

Après une longue absence, Karim Dridi est de retour en 2008 avec le long métrage Khamsa, qui s'intéresse à la communauté gitane de Marseille. En 2009, il dirige le couple Marion Cotillard/Guillaume Canet dans Le Dernier Vol, romance en plein désert du Sahara. En 2013, il réalise et produit le documentaire Quatuor Galilée. Son dernier long métrage Chouf a été tourné pendant l'été 2015 dans les quartiers Nord de Marseille.

(Source : Tënk)