LETTRE D'INFORMATION

S'abonner   Se désabonner

Lettres d'information



docnet filmsdocnet films



à propos de film-documentaire.fr

partenaires

le RED

contact


Rejoignez-nous sur Rejoignez-nous sur Facebook !






classeur

[- 35 258 films]

-

        Visionner un extrait



-

Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.

-En savoir plus
Argent orange : une bombe à retardement

Un film de Thuy Tiên Ho, Laurent Lindebrings
2012 - France - 57 minutes - HDV

Vietnam : que se cache-t-il vraiment derrière l’exubérance de sa population et la majesté de ses paysages ? Le film "Vietnam : dioxine, une bombe à retardement" ouvre le dossier douloureux d’un drame peu médiatisé qui touche aujourd’hui des millions de Vietnamiens, sur plusieurs générations et dont les effets impactent l’avenir du pays et celui de ses enfants à naître.
Après 40 années de guerre ininterrompue contre la France puis les Etats-Unis, le Vietnam sort enfin de la guerre, le 30 avril 1975. Fin des bombes à billes, à fragmentation, qui déchirent les corps. Fin des bombes au phosphore, au napalm qui transforment les humains en torches vivantes. La paix et la reconstruction du pays sont à portée d’espérance. Pourtant, en partant, l’armée américaine laisse un poison aujourd'hui invisible : la dioxine. Cette arme chimique puissante, plus connue sous le nom d’Agent Orange produite par la multinationale Monsanto, a pris possession de la terre, des eaux, de la végétation vietnamienne. En s’infiltrant dans les sols, les rivières, elle touche la chaîne alimentaire. Des millions de Vietnamiens, victimes de la dioxine sont atteints de lourdes malformations et de cancers. Quarante ans après les derniers épandages, la dioxine continue  de faire des ravages. Comment qualifier cette catastrophe humaine et écologique que vivent le Vietnam et sa population ? Au-delà du cas vietnamien, quelle est la responsabilité des Etats dans le choix des armes et de leur utilisation en cas de conflit armé ? Quelles sont  les réparations possibles envers les victimes et les pays dévastés ? Le film "Vietnam : dioxine, une bombe à retardement" aborde ces questions à travers des témoignages et l’analyse donnée par des scientifiques et historiens rencontrés au Vietnam, en France et aux Etats-unis.


Thématique
Agriculture | Alimentation | Cancer | Écologie | Histoire | Maladie | Multinationale | Pollution | Santé | Vietnam |



Générique

Auteur-Réalisateur : Thuy Tiên Ho, Laurent Lindebrings
Auteur : Hai Quang HO
Image : Laurent Lindebrings
Musique originale : Lionel Poumey

Production / Diffusion : Collectif Orchidées

Organisme(s) détenteur(s) ou dépositaire(s) :
Collectif Orchidées, ADAV


ISAN : non renseigné - en savoir plus


Nous contacter pour compléter cette fiche de film






mémoriser imprimer